MAROC Atlas Atlantique

Une formule très bien rodée entre montagnes et océan, dans un pays de contrastes.

Le MAROC est un pays rempli de contrastes, encore surprenant pour celui qui sait ouvrir les yeux.  Je l'ai découvert en 1987 au cours d'un raid en ski dans le HAUT ATLAS et en 1989 pour voler dans le massif du Toubkal, (premier vol en BIPLACE du sommet du TOUBKAL).

Depuis, je suis au Maroc plusieurs mois par an, motivé par le vol en parapente, la montagne et les amitiés fortes que j'ai la chance d'y cultiver. J'aime le Maroc et la passion que j'ai pour ce pays est aussi forte que celle que j'éprouve pour la montagne et le parapente.

Au cours de notre stage, je vous ferai profiter de l'EXPERIENCE acquise au cours de ces nombreuses années et j'espère également pouvoir vous communiquer ma passion pour ce pays et le parapente.

Je vous propose une formule très bien rodée : ATLAS/ATLANTIQUE. 

Durant la semaine, nous volerons 4 jours sur les sites de bord de mer, en Soaring et en thermodynamique et ensuite les 3 jours suivant, sur les sites situés au pieds de l'Atlas.

Nous séjournerons dans des hébergements très confortables et de qualité.

Les sites de vols de la région de Marrakech

Ils se trouvent à environ une cinquantaine de kilomètres de cette magnifique cité impériale.

Aggergour, M’Zouda et Aït Ourir sont des sites d’avants reliefs ouverts sur la plaine.

Ils offrent la possibilité de voler en Soaring tout comme en thermique. Nous y avons déjà réalisé des plafonds de plus de 4000 m. et effectué régulièrement de jolies distances de plus de 50 kilomètres.

Les possibilités de cross sont intéressantes. Les vols s’effectuent en bordure de l’atlas et offrent des vues remarquables sur cette chaîne longue de 600 km. Ces vols ne sont pas engagés, les reliefs sont accueillants et les possibilités de se vacher en plaine sont très nombreuses et faciles.

Les sites situés plus à l’intérieur de l’Atlas

Tizi’n’test, Aît Barka, massif du Toubkal sont un peu plus exigeants, notamment par rapport à la taille et la configuration des atterrissages. Les thermiques peuvent être plus puissants et les plafonds plus hauts.

du 24 au 30 Mars 2019

890 € / 7 jours

Le tarif comprend :

l'encadrement, le transport durant le stage, 4 nuits en hôtel et 2 nuits en maison d'hôtes en 1/2 pension.

Non compris dans notre tarif :

- les nuits d'Hôtels à Agadir avant le premier jour du stage,

- les repas froids du midi,

- Le dîner sur Marrakech le dernier soir,

- les boissons,

- les billets d'avion.

Le stage démarre d'Agadir et se termine à Marrakech.

Il faut donc prévoir une arrivée à Agadir la veille du stage et un retour de Marrakech à partir du 31 mars. La dernière nuit du stage à lieu à Marrakech.

Hébergement : 3 nuits dans un hôtel de charme très confortable avec vue sur l'océan, 2 nuits en maison d'hôtes très confortable en montagne, 1 nuit à Marrakech dans un hôtel en plein cœur de la Médina le dernier soir.

Repas : Des petits déjeuners copieux sont servis dans les hôtels et la maison d'hôtes ainsi que les repas du soir.

Navette : véhicule loué sur place.

Ce stage est idéal pour progresser et travailler :

- le décollage face voile,

- le vol en soaring,

- le vol en thermodynamique,

- le vol en thermique

- la précision d’atterrissage

Les sites de bord de mer

Ils sont accessibles tant au niveau des décollages que des atterrissages et aussi par rapport à l’aérologie calme que l’on y rencontre, dominée par la brise de mer et des thermiques doux. On y vole en soaring et il est possible de longer la côte, à certains endroits, sur plus de 10 km. !! On survole des falaises pouvant atteindre plus de 150 m. de haut, des criques, des villages de pêcheurs, des dunes de sables.